Trouver film ou une actualité.

Votre recherche ?

  /  La Jeune fille à l’écho

La Jeune fille à l’écho

De Arunas Zebriunas

Drame, Romance | Lituanie | 1964 | 1h06
Avec Lina Braknyte, Valeriy Zubarev, Bronius Babkauskas

A partir de 9 ans

Titre original : Paskutine atostogu diena

Sortie en salles le 2 septembre 2020. Distribué par Ed Distribution.

Synopsis

C’est le dernier jour des vacances pour Vika. Vêtue de sa robe ample, les cheveux au vent, elle arpente le littoral déjà maintes fois foulé par ses pieds nus au cours de l’été. Libre de ses mouvements et de la présence des adultes, cette petite fille hardie, cor de chasse autour du cou, laisse son innocence et sa curiosité la guider, sans crainte. Vika s’amuse de tout ce qui lui est offert : les vagues deviennent pistes de danse, le sable immense ardoise et les coquillages une chorale marine. Entre plongeons et baignades, elle rend visite à ses amis, rochers anthropomorphes, dont elle seule détient les secrets du langage. De nature effrontée, elle ne se laisse pas impressionner par le groupe de garçons, autres résidents de cette plage hors du monde et du temps. Vika leur tient tête jusqu’à démonter leurs jeux de pouvoir. Romas, un nouvel arrivant intrigué par cette petite fille intrépide, obtient sa confiance et sa sympathie. Elle le conduit jusqu’au creux des regs pour lui confier son secret.

Revue de presse

« Un des plus beaux films qu’on ait jamais tournés sur l’enfance. »  aVoir-aLire

« Zebriunas a l’art de nouer des micro-intrigues où affleurent les profondeurs de l’âme, où se règlent des dilemmes universels, adversités entre enfants, conflits et guerres absurdes entre adultes, de même que l’enfance chez Vittorio de Sica, Andreï Tarkovski, François Truffaut ou encore Abbas Kiarostami (…). »  Le Monde

« Alternant oppositions – la solidité des pierres contre la fluidité de l’eau – et résonances – les échos aux «Bonjour!» de la jeune fille composant des numéros au hasard dans une cabine téléphonique –, le film devient pure poésie. Sa grâce résiste aux interprétations. »  Télérama

Bande-annonce